Calendrier de jardinage Mai

Votre jardin en mai

Programme complet

En mai, le vert s'impose, les oiseaux jubilent; muguet, pivoines et lilas embaument et resplendissent. Les températures en hausse marquent le début de la saison des grillades. Les jardiniers amateurs sont débordés. Après les saints de glace de la deuxième quinzaine de mai, les gelées nocturnes sont passées. C'est le moment de sortir les plantes en bacs et de préparer une belle floraison pour les semaines à venir avec de nouveaux semis. Il faut aussi soigner le gazon et préparer les plantes pour la période principale de croissance. Les mesures de protection phytosanitaire évitent l'action néfaste des nuisibles sur les pousses fragiles.

Les choses à faire:

Remarques générales

Entretenir vos meubles et fabriquer du compost

Soin du bois – repeignez vos clôtures, votre abri de jardin, vos meubles de plein air, etc.: peintures, lasures et huile forment une couche protectrice contre les intempéries. En tant que matériau naturel, le bois nécessite des soins spécifiques: repeignez-le régulièrement pour en profiter plus longtemps. Appliquez une nouvelle couche de peinture au moins tous les deux ans. Sachez toutefois que la lasure résiste plus longtemps. Si la surface du bois ne présente aucun dommage, une lasure peut tenir environ 45 ans.

Faites votre compost pour bénéficier d'une terre riche en humus: éliminez vos déchets de cuisine et de jardin sur un tas de compost pour bénéficier de substrats écologiques riches en nutriments favorisant la croissance de vos plantes. Le plus simple consiste à alimenter un silo à compost et à y prélever de la terre. Les composteurs thermiques recyclent le gazon. Après quelques semaines seulement, vous bénéficierez d'une excellente terre végétale. Toutefois, le silo à compost doit être installé au bon endroit.

 

Bien arroser vos plantes et les protéger du gel

Arrosage approprié: de nombreuses plantes poussent en mai. Leur besoin en eau augmente en conséquence. Si la pluie ne suffit pas à répondre à leur besoin, un arrosage artificiel est nécessaire. Qu'il s'agisse d'un arrosoir pour vos plantes de balcon, d'un tuyau d'arrosage ou d'un arroseur pour des parterres étendus: choisissez un système d'arrosage adapté à vos besoins.

Estimez la possibilité de gelées tardives: en mai, le jardin n'est pas à l'abri de gelées tardives. C'est notamment une éventualité pour la première quinzaine du mois. Le gel tue les plantes fraîchement mises en terre. Aussi, vous devez les protéger à l'aide de voiles spéciaux lorsque les températures chutent la nuit. Retirez ces voiles pendant la journée, pour que les jeunes plantes bénéficient de la lumière du soleil et de l'eau de pluie.

Légumes et plantes aromatiques

Entretenir les sols et préparer le potager

Soignez votre sol pour améliorer vos récoltes: en mai, prenez soin de votre jardin en consacrant une attention particulière au sol. Les sols épuisés et densément occupés ne sont pas à même d'apporter aux plantes les nutriments, l'eau et l'oxygène dont elles ont besoin. Que ce soit manuellement avec un râteau ou mécaniquement avec un motoculteur: l'ameublissement de la terre enrichit le sol en oxygène et permet à l'eau de mieux atteindre les racines. L'utilisation de compost, l'engrais vert, l'enfouissement des plantes et l'épandage de résidus végétaux améliorent la qualité du sol.  

Semez des légumes croquants: mai est la période idéale pour semer certaines plantes. C'est notamment le cas de nombreuses variétés de légumes. Si vous avez prévu un parterre pour cela, vous devez encore attendre que les saints de glace soient passés. Sinon, les variétés sensibles au gel, comme les courgettes, les tomates ou les courges, peuvent être semées au préalable sous une serre.

Soigner les jeunes plants, comme les tomates

Offrez un bon départ à vos nouvelles plantations: pour que les semences se développent au mieux dans la terre après la germination, elles doivent être immédiatement arrosées. Un arrosage régulier est recommandé tout au long de la vie de la plante. Arrosez de manière homogène pour éviter la stagnation de l'eau par endroits. Un apport d'engrais bien dosé est également bénéfique pour les jeunes plantes. Celui-ci doit intervenir toutes les 23 semaines.

Soignez et entretenez vos tomates: les tomates comptent sans conteste parmi les légumes plébiscités. Pour qu'elles puissent donner de beaux fruits juteux, il est important de prendre soin d'elles. Car les tomates ne sont pas non plus à l'abri des maladies et de la prolifération de nuisibles. L'élimination des rejets et le repiquage en cas de densité trop importante des plantes font partie des mesures à prendre, tout comme l'ajout d'engrais. Les tomates prospèrent de préférence à des endroits ensoleillés et protégés.

Récolter les premiers légumes et désherber

Moment idéal pour planter des pommes de terre: parmi les plantes qui doivent être mises en terre au plus tard en mai, on trouve ce populaire tubercule. Que vous optiez pour l'Agata à chair ferme ou pour l'Afra fondante: choisissez la variété de pommes de terre que vous préférez. Pour planter ces tubercules, il suffit de les enfouir dans la terre.

Récoltez et dégustez vos propres légumes: dès le mois de mai, le jardin vous offre de savoureux légumes. La récolte concerne notamment les choux-fleurs, les poireaux et les épinards. Si vous ne consommez pas tout immédiatement, vous pouvez en congeler une partie ou réaliser vos propres conserves. Un entreposage au frais et au sec garantit également la fraîcheur de vos produits.

Débarrassez-vous des mauvaises herbes: en mai, les jardins sont souvent envahis de mauvaises herbes. Ces dernières épuisant les nutriments destinés à vos fleurs et plantes, elles doivent être éliminées. A l'aide d'un râteau et d'un désherbant chimique, éliminez simplement les plantes indésirables. Il est important de bien choisir son produit en fonction des mauvaises herbes.

Tomates anciennes à (re)découvrir.

Rose de Berne, Petite rouge de Bâle-Campagne, Big Rainbow, Bijski scholti ou encore Best of All: il existe d’innombrables tomates anciennes qui, rien que pour leur nom, méritent d’être redécouvertes. Sans parler de leur goût! Cela ne vaut bien entendu pas que pour les tomates. La fondation ProSpecieRara s’engage en faveur de la préservation des races animales et des plantes cultivées indigènes tout en misant sur le Bourgeon de Bio Suisse. Vous pouvez désormais cultiver bon nombre de ces variétés anciennes dans votre jardin. Une diversité qui profite finalement à tous: à la nature, aux agriculteurs bio et à vous-même.

Verger

Créer des conditions idéales pour la croissance de vos arbres et arbustes

Arrosez et soignez les jeunes plants: les arbres et arbustes fruitiers ont besoin de beaucoup d'eau. Prodiguez un arrosage suffisant, en particulier aux nouveaux plants. Le sol ne doit être ni sec, ni détrempé. Les engrais pour fruits favorisent la croissance et le mûrissement de fruits délicieux.

Soignez le tronc de vos arbustes et jeunes arbres fruitiers: une surface circulaire pratiquée autour du pied favorise l'apport en eau, en oxygène et en nutriments. La dimension de cette cuvette doit correspondre au diamètre de l'arbuste ou de son houppier. Si nécessaire, augmentez le rayon, maintenez cette surface dégagée et évitez d'y pénétrer pour ne pas tasser le sol. Pour éviter l'évaporation, recouvrez la cuvette avec un paillis d'écorce.

Fertilisez correctement vos arbustes fruitiers: en mai, toutes les plantes ont besoin de nutriments. Les arbustes fruitiers n'échappent pas à cette règle, mais ils ont aussi d'autres besoins. L'apport régulier en azote doit être modéré, car une surfertilisation accélère certes la génération des pousses, mais au détriment de la production de fruits. De plus, il rend les plantes sensibles aux maladies fongiques et autres nuisibles. Le mieux est d'utiliser un paillis ou des copeaux de corne comme engrais. Les microorganismes doivent d'abord décomposer les matières organiques avant de libérer les nutriments dans la terre. L'utilisation d'engrais liquides spéciaux est encore plus simple, puisque ces derniers sont parfaitement adaptés aux besoins des arbustes fruitiers.

Jardin d'agrément

Faire des semis

Tournesols: pour pouvoir profiter de leur jaune éblouissant en été, vous devez les semer en mai. Pour cela, semez des graines dans la terre et arrosez-les régulièrement. Parfaits dans un parterre, ils sont aussi magnifiques dans des jardinières ou des pots.

Semez votre gazon: en mai, votre jardin se couvre d'un tapis de gazon vert. Vous pouvez semer un nouveau gazon ou combler des zones dégarnies avec des semences pour gazon.

Semis de plantes bisannuelles: semez directement des plantes à double floraison, comme la digitale, la rose trémière ou l'œillet de poète, sans préparation préalable du sol.

Plantes à bulbes et à tubercules: la floraison magique de ces plantes pluriannuelles ne dure qu'un bref instant chaque année. Cyclamens, amaryllis, jacinthes… Peu importe que la floraison soit pour bientôt ou déjà passée: soignez vos plantes pour en profiter encore l'année prochaine. Eliminez les fleurs flétries et maintenez le sol humide.

Prendre soin de vos roses et les attacher à un tuteur

Eliminez les gourmands de vos rosiers: parfois les rosiers produisent des rejets indésirables qui surgissent du porte-greffe. Eliminez-les pour éviter qu'ils ne nuisent à l'esthétique de la plante tout au long de la saison. De plus, cela fortifiera votre rosier, qui doit aussi produire des bourgeons et des feuilles. Pour bien faire, les gourmands doivent être coupés le plus près possible de l'endroit où ils prennent naissance.

Offrez un tuteur à vos plantes vivaces: les vivaces sont de très jolies plantes qui fleurissent pendant plusieurs années dans votre jardin et constituent une merveilleuse alternative aux haies. Malgré leur lignification quasiment inexistante, leur croissance est conséquente. Pour éviter qu'elles ne ploient sous le poids de leurs nombreuses fleurs et feuilles, elles ont besoin d'un petit soutien. Le recours à des tuteurs ou à de simples tiges évite que les vivaces ne se courbent ou que leurs ramifications ne s'entremêlent. Soutenez la floraison des ancolies, des roses trémières et des immortelles qui multiplient les touches de couleur dans votre jardin au mois de mai.

Taillez vos plantes tapissantes: débarrassez vos plantes tapissantes des parties pourries et lignifiées afin de les rajeunir. Elles vous remercieront par une croissance vigoureuse. Pour mener à bien cette tâche, utilisez un taille-haies.

Entretenir vos plantes en pot et agrémenter votre bassin de plantes

Tuteurs pour plantes grimpantes: ces plantes aussi connaissent un regain de croissance en mai. Réalisez un support pour les tiges rigides et les sarments avec un arceau pour plantes grimpantes, un treillage ou une structure vendue au mètre. Qu'il s'agisse de lierre, de vigne vierge ou de liseron: chaque type de plante grimpante dispose de son propre tuteur.

Elaguez les plantes qui fleurissent au printemps: au mois de mai, dégagez vos fleurs et plantes pour leur laisser la place de s'épanouir. Taillez complètement les branches et éliminez les rejets. Sur les arbustes d'agrément produisant des graines, comme les rhododendrons, la floraison sera luxuriante si vous éliminez au bon moment les fleurs flétries.

Sortez vos plantes en bacs: après les saints de glace, même les plantes en bacs sensibles au gel peuvent quitter leurs quartiers d'hiver. Pour les accoutumer progressivement, il est conseillé de ne les sortir d'abord que quelques heures. Si les plantes recommencent à bourgeonner, un apport en engrais peut favoriser leur croissance après la période hivernale.

Entretien de votre bassin: pendant l'hiver et les premiers jours du printemps, les feuilles mortes et les boues se sont accumulées. Pour rétablir la qualité de l'eau, ces éléments doivent être éliminés. Débarrassez-vous des débris végétaux et des algues à l'aide d'une épuisette.

Agrémentez votre bassin de plantes: lorsque les températures remontent, c'est enfin le moment d'ajouter des plantes aquatiques. Certains bassins sont dotés de bordures qui permettent d'ajouter des plantes dans des paniers.

Balcons et terrasses

Créer un petit coin de paradis

Tuteurs pour plantes grimpantes annuelles: le liseron, les capucines et la Suzanne aux yeux noirs poussent rapidement pour offrir un pare-vue coloré. Ces plantes conviennent parfaitement pour aménager un balcon ou embellir une terrasse. Pour faciliter leur croissance par rapport au soleil, vous pouvez offrir des tuteurs à ces plantes dès le mois de mai.

Plantes estivales et de balcon: mai est également le mois idéal pour remplir vos jardinières et ajouter des fleurs estivales dans votre jardin. Avec les plantes de balcon, vous profitez d'un jardin miniature et d'un pare-vue.

Installez vos meubles de plein air: les premiers rayons de soleil vous invitent à passer plus de temps dehors. Avec les meubles de plein air, aménagez un coin salon et un espace de détente. Après une longue période d'inutilisation, débarrassez vos meubles de la poussière et des saletés.

Préparez votre barbecue: les températures en hausse marquent le début de la saison des grillades. Régalez-vous avec des steaks juteux, des ailes de poulet croustillantes et des légumes fumés. Choisissez votre barbecue en fonction de vos goûts. La chaleur des braises d'un barbecue au charbon de bois donne un goût légèrement fumé à vos aliments. La cuisson est particulièrement rapide avec un barbecue rond, qui permet une cuisson directe et indirecte homogène. Le barbecue électrique est sans odeur et ne nécessite aucun combustible. De son côté, un barbecue à gaz se révèle rapide et ne dégage que peu de fumée.

Nettoyez votre barbecue: si vous avez déjà un barbecue, vous devez le débarrasser des résidus de saleté, de graisse et de viande incrustés. Nettoyez en particulier la grille avec soin, pour des raisons d'hygiène mais aussi de goût. Utilisez les cendres, un vieux chiffon ou une brosse en laiton pour frotter. Des sprays nettoyants spéciaux permettent d'éliminer les dépôts après un court temps de pose. Ils sont conseillés pour les grilles émaillées, car ils préservent leur surface.

Construction d'une terrasse: une terrasse est un lieu de détente en plein air. Vous pouvez y disposer une table, des chaises longues et un salon de jardin. Une fois les conditions météorologiques un peu stabilisées, vous pouvez commencer par la réalisation de fondations bien planes. Réalisez une surface plane et, pour une terrasse en bois, une structure de base en poutres. Enfin, posez les pierres plates ou les planches de bois.

Jardin d'intérieur

Fleurs de mai pour réaliser des bouquets: parmi les reines du jardin au mois de mai, on trouve les pivoines. Coupez-les dès que les bourgeons commencent à se colorer, ou ils s'ouvriront trop vite. Les pivoines de jardin se flétrissent au bout de 10 jours. Les pivoines communes conservent leur beauté plus longtemps. Ces fleurs coupées se conservent jusqu'à 34 jours dans un vase.

Sortez vos plantes d'intérieur: dès le mois de mai, il fait suffisamment chaud pour sortir vos plantes d'intérieur. Avant de pouvoir prendre leurs quartiers d'été, elles doivent être sorties progressivement, d'abord quelques heures et à un endroit semi-ombragé.

Entretien du gazon

Fertiliser et scarifier votre gazon

Engrais pour gazon: le froid de l'hiver a mis le gazon à rude épreuve et épuisé les nutriments du sol. Enrichissez le sol avec un engrais adapté, des granules ou un paillis. C'est particulièrement indispensable pour les terrains de jeu fortement sollicités. Pour les jeunes semis, il convient d'utiliser un engrais de démarrage avec une teneur en phosphate bien dosée. L'engrais garantit un vert lumineux et une bonne résistance aux mauvaises herbes et aux maladies.

Scarifiez votre gazon: sans entretien, un gazon se feutre. Les petits couteaux des appareils manuels ou des machines égratignent le gazon et ramassent les brins morts et autres débris végétaux. Cette opération améliore l'apport en eau et en oxygène. Bientôt, de nouveaux brins sortiront pour former un tapis plus dense.

Eliminez les mauvaises herbes: non seulement les mauvaises herbes nuisent à l'esthétique d'un gazon, mais en plus elles épuisent les nutriments et l'eau. Un désherbant évite leur prolifération.

Produits phytosanitaires et astuces bio

Attirer les insectes utiles et lutter contre les nuisibles dans le respect de l'environnement

Offrez un abri aux insectes: certains insectes s'avèrent utiles dans la lutte contre les nuisibles. les chrysopes mangent les pucerons, les acariens prédateurs éliminent les aoûtats. Avec un hôtel à insectes, offrez-leur un abri pour qu'ils s'installent durablement dans votre jardin. Un hôtel à insectes leur offre une protection et leur sert de lieu d'hibernation et de nidification.

Du purin végétal pour remplacer les produits chimiques: préservez l'équilibre écologique de votre jardin en utilisant un engrais naturel. Pour cela, utilisez notamment des orties ou du thé.

Luttez contre les doryphores: si vous avez déjà planté des pommes de terre, adoptez la culture mixte pour lutter contre la prolifération des doryphores. Avant que votre récolte ne soit détruite, plantez ou répandez un paillis d'épinards, de menthe poivrée et de cumin. Eliminez les doryphores dès qu'ils apparaissent sur les feuilles. N'épargnez pas non plus leurs œufs. Ces derniers se trouvent sur la face inférieure des feuilles et se reconnaissent à leur couleur orangée.

Protection contre les limaces et escargots: les limaces et les escargots sont voraces et apprécient particulièrement les feuilles tendres et les jeunes pousses. En mai, les jeunes plantes du jardin ne sont donc pas à l'abri. L'installation d'un bord périphérique autour d'un parterre détourne ces prédateurs. Le fait de les ramasser et d'installer un piège contenant de la bière permet de les décimer.

Moyen de lutte contre la mouche du chou, la mouche du poireau et la mouche de la carotte: certains nuisibles se sont spécialisés dans un légume. La pose d'un filet de protection sur les jeunes plants permet d'éviter leur prolifération.

Protection contre la pourriture: il arrive que les plants de raisinets et de groseilles développent des feuilles prématurément, ce qui abîme les baies encore en devenir. Des conditions climatiques défavorables et une pollinisation insuffisante par les insectes peuvent entraîner cette pourriture. Pour lutter contre cela, apportez des nutriments et taillez les arbustes.

Protégez vos rosiers des maladies fongiques: de nombreux facteurs déterminent si un rosier va subir une maladie fongique ou non. Une plantation trop dense et un lieu d'implantation inapproprié semblent avoir une influence, et certaines variétés sont prédisposées.

Guides pour le mois de mai

Votre désinscription a bien été prise en compte.