vers coop.ch

Retrait gratuit

Envoi postal gratuit à partir de CHF 75.-

Droit de retour de 30 jours

2 ans de garantie minimum

Oktobre

Votre jardin en octobre

Prêt à affronter l'hiver

Nombreux sont les fruits et légumes pouvant être récoltés à l'automne. Si vous souhaitez que vos arbustes à baies et arbres fruitiers se montrent tout aussi généreux l'année prochaine, il va toutefois falloir retrousser vos manches et mettre les mains à la terre. Afin d'éviter que le gel n'endommage vos cultures, commencez dès maintenant à préparer votre jardin pour l'hiver! En cette saison, les nuits peuvent en effet être fraîches et donc fatales aux plantes non résistantes au gel. Planter vos bulbes dès maintenant vous permettra par ailleurs de profiter des premières fleurs dès le début du printemps.

Les choses à faire:

Remarques générales

Analyser son sol: Teneur en minéraux tels que potassium, magnésium, et phosphore, mais aussi pH: il s'agit dans un premier temps de déterminer les éléments et oligo-éléments essentiels à la bonne croissance de vos plantes. En vous basant sur l'analyse de votre sol, vous pourrez corriger les carences éventuelles en utilisant de l'engrais de manière ciblée et en enrichissant la terre de votre jardin avec des substrats.

Améliorer son sol avec de l'engrais vert: A l'automne, lorsque la récolte est définitivement terminée, c'est le moment idéal pour améliorer la qualité des sols, alors épuisés. L'engrais vert enrichit le sol en nutriments, éloigne les nuisibles et empêche la prolifération des mauvaises herbes dans les plates-bandes. En plus d'aérer la terre et de lui apporter de l'oxygène, il retient également l'humus en cas de fortes pluies. On plantera donc des plantes source d'engrais vert, notamment du trèfle, des radis chinois ou des lupins. Pour agrémenter vos plates-bandes en attendant le printemps, optez pour des plantes résistantes au gel telles que le seigle ou le colza d'hiver.

Nourrir les oiseaux de son jardin: En octobre, avec les premières gelées nocturnes et la chute des feuilles, les oiseaux ont de plus en plus de mal à trouver de quoi se nourrir. Vous avez déjà pris soin de leur mettre des mangeoires à disposition tout au long de l'année? C'est très bien! Les oiseaux sont fidèles à leurs aires d'alimentation habituelles. Saviez-vous qu'à cette période, ils constituent des réserves de graisses, essentielles à leur survie, en prévision de l'hiver? L'idéal serait donc de leur proposer différents aliments: si les oiseaux consommant des aliments mous apprécient les flocons d'avoine et le son, les mangeurs de graines (granivores) préféreront quant à eux les plus gros grains.

Légumes et plantes aromatiques

Conserver ses herbes aromatiques: Pourquoi renoncer au plaisir des herbes aromatiques en hiver? Cueillez vos herbes (persil, menthe, etc.) avant qu'elles ne fanent, rassemblez-les en bouquets que vous suspendrez dans un endroit sec et utilisez-les à votre guise pour parfumer vos plats et concocter des tisanes. C'est aussi simple que cela!

Cultiver de la rhubarbe: Envie de vous délecter de ce légume-tige délicieusement acide au printemps? Alors c'est maintenant qu'il faut le planter! Si vous cultivez de la rhubarbe depuis plusieurs années déjà, octobre est le mois idéal pour la couper et ainsi lui permettre de mieux s'épanouir.

Préparer sa serre ou son châssis: Les serres et autres abris résistants au gel sont parfaits pour cultiver fleurs et légumes toute l'année. Commencez par vous débarrasser des plantes mal en point: en plus de faire de la place, vous limiterez ainsi la prolifération des nuisibles. Avant de rentrer vos plantes dans leur quartier d'hiver, un nettoyage en profondeur s'impose! Le but? Eviter le développement des nuisibles et des agents pathogènes.

Cueillir ses légumes: Cueillez vos légumes avant qu'ils ne pourrissent dans vos plates-bandes et que le gel ne les rende impropres à la consommation. Bonne nouvelle: vous pourrez même continuer à en consommer quelques-uns durant tout l'hiver! Certains choux, les légumes-racines et les poireaux passent très bien l'hiver, à condition toutefois de les stocker correctement. Préférez les endroits secs et sombres. Si vous ne disposez pas d'une cave fraîche ou d'un abri de jardin, un silo à légumes fera parfaitement l'affaire. Quoi qu'il en soit, la température ne doit pas excéder 10 °C.

Verger

Cultiver des arbustes à baies: Que planter en octobre? Pour les amateurs de baies juteuses, la réponse est toute trouvée! Sachez que la plupart des variétés de baies, groseilles, framboises et mûres comprises, peuvent être plantées en octobre.

Faire du compost avec les feuilles mortes: En octobre, les feuilles mortes se ramassent à la pelle... et constituent un excellent humus! Utilisez un râteau pour les ramasser. Pour vous simplifier la vie, vous pouvez aussi opter pour un aspirateur-souffleur électrique. Ne déposez tout d'abord que de petits tas de feuilles sur votre compost. Pour une décomposition plus rapide, commencez par broyer les feuilles dans un broyeur de végétaux et utilisez un silo à compost.

Cueillir et conserver ses fruits: De nombreuses variétés de fruits peuvent se conserver pendant plusieurs mois. Disposez vos fruits dans une caisse en bois tapissée de papier journal et placez-la dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière. Conservez vos pommes séparément: elles dégagent en effet des substances qui réduisent la durée de conservation des autres fruits. Inspectez-les régulièrement et retirez celles qui sont abîmées.

Délices fruités: Pour conserver vos fruits encore plus longtemps, faites-en des jus, des fruits confits, des confitures, ou encore des conserves. Les fruits se prêtent idéalement à la réalisation de nombreuses petites douceurs faciles à conserver!

Ramasser les fruits tombés: Ne tardez pas à ramasser les fruits tombés sur le gazon et dans vos plates-bandes. En plus de sentir mauvais, les fruits pourris attirent les nuisibles qui y trouvent refuge pendant l'hiver. Jetez-les dans la poubelle verte ou sur votre tas de compost (quelques-unes à la fois seulement).

 

Tailler ses framboisiers: Pour obtenir des framboisiers vigoureux, donnant une récolte abondante l'année suivante, il est indispensable de les tailler. Cette opération consiste à couper les pousses à proximité du sol.

Jardin d'agrément

Cultiver des rosiers: Octobre est la période idéale pour planter des rosiers, car ils pourront correctement prendre racine avant l'hiver. Résultat: les rosiers plantés en automne vous gratifieront d'une floraison précoce. Avant de les planter, plongez les racines dans l'eau pendant quelques heures afin qu'ils soient bien abreuvés. Creusez un trou assez grand et suffisamment profond. Recouvrez le point de greffe (sorte de bourrelet situé au-dessus des racines) d'une couche de terre d'env. 5 centimètres. Choisissez également un substrat adapté pour stimuler la formation des racines. Pour améliorer le sol environnant, optez de préférence pour un terreau ou un engrais spécial rosiers.

Hivernage: En octobre, préparez votre jardin en vue de l'hiver et évitez ainsi que le gel n'endommage vos végétaux. Certaines plantes, notamment les nouveaux plants et les espèces originaires des contrées méridionales, sont en effet très sensibles au gel. Couvrez-les avant les premiers coups de froid avec des feuilles, des branchages ou un grand voile en non-tissé.

Protéger ses fleurs en hiver: Les dahlias et les glaïeuls sont des tubercules qui ne supportent pas les longs épisodes de gel. Veillez donc à les mettre à l'abri suffisamment tôt, dans une serre ou une cave. Privilégiez les endroits sombres et frais (aux alentours de 5 °C).

Plantes vivaces: En plantant vos massifs de vivaces à l'automne, vous serez récompensé(e) par de belles plantes vertes à la croissance vigoureuse dès le printemps. Pour mieux les structurer, associez différentes variétés et alternez variétés basses et couvrantes, et espèces plus hautes et luxuriantes!

Planter des bulbes: Le mois d'octobre est la période idéale pour planter des bulbes et ainsi profiter de magnifiques massifs fleuris au printemps. Les plantes à bulbe vous accompagneront tout au long de l'année, à condition toutefois d'associer des variétés qui fleurissent à différentes époques. Narcisses et tulipes seront les premières à colorer le jardin et à ouvrir le grand bal des floraisons que viendront clore les colchiques et les anémones d'automne. Si vos bulbes sont stockés depuis un certain temps, n'oubliez pas de leur apporter de l'engrais après les avoir plantés.

Planter des feuillus: L'automne est la saison idéale pour ces arbres. Une fois leurs feuilles tombées, ils rassembleront leurs forces pour former de nouvelles racines.

Protéger ses plantes en bacs contre le gel: En général, les bacs et autres pots de fleurs ne contiennent pas assez de terre pour protéger les racines des plantes contre le froid. Si vos bacs sont installés dans le jardin, c'est maintenant qu'il faut agir! Placez-les dans un endroit plus chaud comme une cave, un garage, un abri de jardin ou à proximité du mur de la maison. Les voiles d'hivernage sont également tout indiqués pour protéger vos plantes contre les gelées nocturnes.

Balcons et terrasses

Plantations d'automne et d'hiver: De nombreuses plantes à feuillage persistant offrent une floraison généreuse en cette période de l'année, l'avantage étant qu'elles résistent à l'hiver. Les baies rouges de la gaulthérie et les fleurs de la bruyère mettront de la couleur dans vos balconnières. Pour vos bacs, optez pour des plantes résistantes au gel comme le buis ou les conifères.

Protéger ses plantes en bacs: Protégez vos plantes non résistantes au gel. Il serait en effet regrettable que vos oliviers et lauriers roses ne passent pas l'hiver. S'ils n'ont pas besoin d'être rentrés, ils doivent néanmoins être couverts avec des branchages ou un voile d'hivernage.

Jardin d'intérieur

Rentrer ses plantes d'intérieur: Si, pendant l'été, vos plantes ont pu librement s'épanouir au grand air et à la lumière du soleil sur votre balcon ou dans votre jardin, elles s'y plaisent beaucoup moins l'automne venu. Rentrez-les avant les premières gelées nocturnes, mais avant toute chose, faites la chasse aux nuisibles et aux maladies cryptogamiques. Désépaississez-les ensuite à l'aide d'un sécateur. Mine de rien, depuis le printemps, vos plantes ont bien poussé...

Des plantes vertes pour la maison: Les palmiers et autres plantes méditerranéennes sont idéales pour embellir votre intérieur en hiver. Pour les rempoter, optez pour des outils de jardin maniables comme un transplantoir et un déplantoir, ils vous simplifieront grandement la tâche! Pour donner du pep à votre intérieur, optez pour des cache-pots décoratifs.

Entretien du gazon

Tondre le gazon: Malgré la baisse des températures, l'herbe continue de pousser. Avant le repos hivernal, effectuez une dernière tonte de votre gazon (4 centimètres max.). Le but? Prévenir les maladies des plantes et empêcher que le gazon ne s'abîme sous le poids de la neige.

Produits phytosanitaires et astuces bio

Faire la chasse aux limaces: Profitez des préparatifs d'hiver pour inspecter le sol et enlever les œufs que vous trouverez (cherchez les œufs blanc perle, de la taille d'une tête d'épingle), car ils auront tôt fait de se transformer en bêtes voraces, prêtes à piller vos massifs de fleurs et vos potagers. Vous pouvez également laisser les oiseaux s'en charger: ils se feront une joie de trouver de quoi faire des réserves en prévision de la saison froide!

Héberger des hérissons: Pour ces petites boules de pics, l'heure est venue de chercher un refuge calme, à l'abri du vent et des intempéries. Choisissez un endroit de votre jardin un peu à l'écart pour installer une maison pour hérissons.

Votre désinscription a bien été prise en compte.