Entretenir un nouveau gazon: le premier apport d'engrais

Fertiliser au bon moment

Nos conseils pour que votre gazon pousse dans de bonnes conditions.

Quand faut-il commencer à fertiliser son gazon?

Vous rêvez d'un gazon dense et bien vert? Rien de plus facile! Pour avoir un gazon résistant et homogène, il faut tout d'abord le semer au bon moment. Il est également nécessaire de l'entretenir comme il se doit, et notamment de lui apporter de l'engrais. Celui-ci approvisionne le gazon en nutriments précieux qui l'aideront à pousser et à se défendre contre les maladies et les mauvaises herbes. Vous découvrirez ici tout ce qu'il faut savoir sur l'amendement des gazons fraîchement semés et apprendrez quand fertiliser votre gazon pour la première fois.

Sommaire

Quand fertiliser un gazon nouvellement semé?

La période idéale pour semer du gazon dépend essentiellement des conditions météorologiques. Il ne doit faire ni trop froid, ni trop chaud. Dans l'idéal, la température du sol devrait être constante depuis déjà plusieurs semaines et atteindre au minimum 10 °C. Ces conditions sont généralement réunies en automne, lorsque le sol a emmagasiné la chaleur de l'été et que les averses favorisent la croissance des semences. Si vous souhaitez pouvoir profiter d'une belle étendue verte pendant l'été, procédez à l'ensemencement de votre terrain au printemps, en mars ou en avril.

Pour ce faire, bêchez d'abord le sol de manière à obtenir la consistance idéale pour semer du gazon. Laissez-le ensuite reposer deux à trois semaines avant de passer à la préparation du lit de semence à proprement parler. Ratissez le sol et arrosez-le convenablement.

Deux possibilités s'offrent à vous concernant la fertilisation d'un nouveau gazon:

  • Vous pouvez choisir d'amender le sol une semaine avant l'ensemencement (environ 30 à 40 g/m²) et ainsi créer les conditions nutritives optimales pour les graines.
  • Vous pouvez également épandre l'engrais directement après avoir semé le gazon, ce que nous conseillons d'effectuer à l'aide d'un chariot épandeur pour que les graines soient réparties de la façon la plus homogène possible. Cet outil peut également vous servir à épandre l'engrais.

Veillez à bien incorporer les semences dans le sol. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un râteau. Arasez ensuite le sol à l'aide d'un rouleau et arrosez-le de façon uniforme. Vous devriez voir apparaître les premières pousses environ deux semaines après l'ensemencement.

Notre conseil: pour que votre sol soit préparé au mieux à recevoir les semences de gazon, le nourrir à l'aide d'un engrais vertpeut être une bonne idée; cette opération allège la terre et lui apporte des substances organiques.

Quel engrais utiliser pour un nouveau gazon?

Les engrais spécialement conçus pour les nouveaux gazons, appelés aussi "engrais de départ", apportent aux jeunes pousses la quantité exacte de nutriments dont elles ont besoin pour développer rapidement de jolies feuilles ainsi qu'un réseau de racines dense. Dans ce cas précis, il est essentiel que l'engrais présente une teneur élevée en phosphore. Un engrais de départ riche en phosphore accélère la croissance du gazon; vous pourrez ainsi en profiter plus rapidement.

Quand faut-il fertiliser son gazon pour la première fois de l'année?

Lorsque la nature se réveille au printemps, le moment est venu de donner un nouveau souffle à votre gazon. En le choyant avec une cure intensive en début d'année, vous mettez toutes les chances de votre côté pour qu'il prospère jusqu'à l'hiver. Pour ce faire, voici les étapes importantes à respecter:

  1. Faire place nette: débarrassez le gazon des feuilles mortes et petites branches qui jonchent le sol, et supprimez les éventuels monticules de terre créés par les taupes. Laissez la surface sécher au soleil.
  2. La première tonte: sitôt que les premières pousses pointent le bout de leur nez, en général entre fin mars et début avril, procédez à la première tonte de la saison. Après la longue pause de l'hiver, le gazon ne doit pas être coupé trop court; une hauteur de 4 cm est idéale.
  3. Scarification: durant l'hiver, feutre et mousse se sont développés en surface du gazon qui s'agglomère, faisant ainsi barrière à la bonne croissance des brins d'herbe. A l'aide d'un scarificateur, éliminez le feutre et les herbes mortes. Cette opération permettra de bien oxygéner les racines. Certains experts recommandent de scarifier le gazon avant de le tondre.
  4. Fertilisation: laissez le gazon se remettre de l'étape précédente, puis procédez à la fertilisation. L'engrais apporte au gazon tous les nutriments dont il a besoin pour se régénérer au sortir de l'hiver. Afin de répartir l'engrais de la manière la plus homogène possible, utilisez un épandeur. Notre conseil: dans l'idéal, procédez à la fertilisation de votre gazon lorsque des pluies sont annoncées. Les averses permettront aux nutriments de mieux pénétrer le sol. Faute de pluie, il vous faudra arroser vous-même votre gazon.

Faut-il fertiliser avant ou après la scarification?

Tout comme pour la fertilisation d'un gazon nouvellement semé, les avis divergent également quant au moment le plus propice pour commencer à amender son gazon. Si l'apport d'engrais après la scarification est une pratique courante, certains experts conseillent toutefois de fertiliser le terrain avant de scarifier le gazon. Ceci stimule le métabolisme des plantes, ce qui leur permet de se remettre plus rapidement de la scarification.

Si l'on s'en tient à cette seconde méthode, le programme d'entretien de votre gazon débute avec la fertilisation de printemps. Elle devra être effectuée environ au moment de la floraison des narcisses, période à laquelle votre pelouse prospère à nouveau. Ensuite, vous pouvez tondre. Environ deux semaines après la fertilisation, lorsqu'une deuxième tonte s'impose, le moment est venu de procéder à la scarification. Le gazon disposant alors de tous les nutriments dont il a besoin, les traces laissées par cette opération devraient rapidement disparaître.

Votre désinscription a bien été prise en compte.