vers coop.ch

Retrait gratuit

Envoi postal gratuit à partir de CHF 75.-

Droit de retour de 30 jours

2 ans de garantie minimum

De l'écorce broyée contre les mauvaises herbes

Un moyen de lutte efficace

Les écorces de paillage empêchent la pousse des mauvaises herbes.

De l'écorce d'arbre broyée pour un jardin sans mauvaises herbes

Pour vous épargner la tâche ingrate du désherbage de printemps, recouvrez votre jardin d'écorce broyée à l'automne! Ce paillis protègera la terre de la sécheresse et freinera la croissance des mauvaises herbes. Prudence est toutefois de mise car l'écorce ne convient pas à toutes les plantes. De plus, d'un produit à l'autre, il y a parfois de grandes différences. Dans cet article, vous en apprendrez plus sur le paillage et ses effets.

Sommaire

A quoi sert un paillage d'écorce broyée?

L'écorce broyée est constituée de morceaux d'écorce d'arbre non décomposée. Au jardin, on vient la déposer sur la terre pour former un paillis destiné à protéger le sol des intempéries. Elle permet également de réguler le taux d'humidité de la terre, favorisant ainsi le développement des micro-organismes. En contribuant à stabiliser voire à améliorer la structure du sol, ces petits êtres vivants ont à leur tour une influence positive sur sa fertilité.

Le plus souvent, l'écorce broyée est toutefois utilisée pour lutter contre les mauvaises herbes. Elle contient en effet une quantité importante de tannins, réputés pour freiner la germination des herbes telles que l'égopode ou le chiendent. Avec un taux d'acide tannique particulièrement élevé, c'est l'écorce de pin qui est la plus fréquemment utilisée comme paillis, juste derrière l'écorce d'épicéa. Au jardin, la technique du paillage est notamment très utile aux endroits difficiles d'accès. Nombre de jardiniers apprécient également son aspect décoratif. Si votre objectif est uniquement de créer une ambiance propre et soignée, nous vous recommandons d'opter plutôt pour des copeaux de bois, moins onéreux.

Avec quelles plantes l'écorce broyée fait-elle bon ménage?

Pour savoir si une plante est compatible avec l'écorce broyée, il suffit d'observer ses besoins en termes d'exposition. En règle générale, le paillis d'écorce est très bien toléré des plantes qui aiment les endroits ombragés ou mi-ombragés. De la même manière, dans la nature, en forêt par exemple, le sol qui les entoure est recouvert d'un tapis de branches et de feuilles mortes. Les fougères, les graminées et les rhododendrons, mais aussi, de manière plus générale, les arbustes, les haies et les bosquets sont ainsi parfaitement compatibles avec un paillage d'écorce. Les sapins et thuyas le tolèrent également très bien.

Mieux vaut en revanche faire preuve de prudence avec les plantes qui aiment le soleil. Si vous ne souhaitez pas renoncer au paillage, utilisez plutôt du compost d'écorce et évitez d'en répandre juste au pied des plantes. Cela vaut également pour les plantes vivaces ainsi que pour la plupart des plantes de rocaille et des roses, qui requièrent un paillage spécial constitué d'écorce de conifère. Pour les potagers et plates-bandes de fleurs, pas d'écorce broyée! Au besoin, installez un paillis sous une autre forme, par exemple avec de la paille ou un film de paillage biodégradable.

Différences de qualité: quel type d'écorce choisir?

Toutes les écorces broyées ne se valent pas. Comme il n'existe aucune obligation concrète quant à la composition exacte des paillis d'écorce, ils peuvent parfois s'avérer très différents les uns des autres. Ainsi, on trouve par exemple sur le marché des produits qui ne contiennent qu'un faible pourcentage d'écorce, mélangé à d'autres sortes de bois. Il va sans dire qu'un paillis de ce type contiendra également moins de tannins qu'un véritable paillis d'écorce broyée et sera donc moins efficace pour lutter contre les mauvaises herbes. Misez plutôt sur l'authenticité et la qualité du produit, garanties par le label FSC. Le "Forest Stewardship Council" ou Conseil de bonne gestion forestière œuvre pour l'exploitation durable des forêts et contrôle, en principe, les entreprises agréées tous les ans. Ainsi, le paillis d'écorce Coop, constitué d'écorce de conifère suisse broyée, est efficace pour lutter contre les mauvaises herbes tout en contribuant au développement durable.

Quant au calibre de l'écorce, c'est avant tout la durée de votre projet qui guidera votre choix. Plus les morceaux d'écorce sont gros et homogènes, plus ils mettront de temps à se décomposer. Un paillis d'un calibre de 10/40 mm protègera plus longtemps le sol contre les mauvaises herbes et sera donc plus onéreux. A ce titre, le paillis d'écorce de pin parasol est un produit d'excellente qualité. Il se décompose très lentement et enrichit le sol de nutriments précieux, favorables à la croissance des plantes ayant des besoins nutritifs élevés.

Quoi qu'il en soit, que vous optiez pour un produit de qualité comme de l'écorce de pin parasol ou pour un paillis classique constitué d'écorce de pin ou d'épicéa, veillez à ce qu'il soit bien frais. L'écorce broyée encore jeune et qui n'est pas encore entrée en décomposition dégage un agréable parfum boisé. Un produit plus vieux exhalera une odeur de terre. Souvenez-vous: plus l'écorce est fraîche, plus elle sera efficace contre les mauvaises herbes!

Comment bien mettre en place son paillis d'écorce?

Le paillage est effectué à l'automne ou au printemps, lorsque les sols sont encore vierges. Si vous paillez au printemps par exemple, juste après avoir terminé vos plantations, fini les soucis de mauvaises herbes durant l'été! En fonction de la finesse de l'écorce utilisée, il vous faudra en rajouter une couche tous les 2 à 3 ans.

Avant toute chose, débarrassez la terre des herbes indésirables telles que l'égopode ou le chiendent afin qu'elles n'élisent pas domicile sur vos plates-bandes à travers le paillis. Avec des outils de jardinage adéquats, comme un couteau désherbeur ou un transplantoir, ce travail est vite accompli. Epandez ensuite l'écorce broyée. L'épaisseur dépend d'abord de l'utilisation que vous souhaitez en faire, mais aussi du calibre de l'écorce choisie. Pour lutter contre la prolifération des mauvaises herbes, il est recommandé d'utiliser un paillis grossier sur une épaisseur de 5 à 8 cm minimum. Si vous utilisez une écorce de petit calibre, diminuez l'épaisseur de moitié. Enfin, si vous souhaitez former des allées, étalez le paillis sur 10 cm d'épaisseur.

Notre conseil: lorsque l'écorce broyée se décompose, elle puise de l'azote dans le sol. C'est pourquoi il est recommandé de la mélanger à des copeaux de corne. Pour un mètre carré de paillis, comptez 40 à 80 grammes de copeaux.