Conseils pour bien nettoyer sa moto

Des jantes à la chaîne de moto

Comment nettoyer correctement votre moto.

Comment nettoie-t-on une moto? Suivez le guide!

Il est important de nettoyer régulièrement sa moto, pas seulement pour qu'elle reste belle, mais aussi pour repérer à temps les signes d'usure et les éliminer. Bien entretenue, une moto conservera sa valeur longtemps. Mais quelle est la façon la plus simple et la plus efficace pour la nettoyer? Nous avons conçu pour vous un guide complet sur ce sujet.

Sommaire

Nettoyer la chaîne de la moto: mode d'emploi

La chaîne de votre moto devrait être nettoyée tous les 1500 kilomètres environ. C'est par là que vous devriez commencer lorsque vous procédez au nettoyage de votre moto. Pourquoi? Parce que les graisses et saletés qui s'accumulent sur la chaîne atteignent facilement les autres parties de la moto. Ce serait dommage de devoir laver celles-ci une deuxième fois! Une chaîne de moto a une durée de vie de 20 000 kilomètres en moyenne. Si vous l'entretenez correctement, elle peut tenir jusqu'à 50 000 kilomètres alors que si vous la négligez, elle risque de vous lâcher au bout de 10 000 kilomètres à peine. La longévité de la chaîne dépend bien entendu aussi du type de moto que vous conduisez et du style de conduite que vous adoptez.

Commencez par protéger le sol sous la moto avec du papier journal par exemple, pour éviter de tout salir lorsque vous nettoyez la chaîne. A l'aide d'une brosse durefrottez minutieusement la chaîne à l'intérieur et à l'extérieur. Prenez ensuite un produit nettoyant spécial et vaporisez celui-ci généreusement sur l'ensemble de la chaîne. Notre conseil: utilisez un pinceau pour bien répartir le produit dans tous les interstices. Laissez le produit agir selon la durée indiquée sur l'emballage afin que la graisse et les saletés se dissolvent, puis ôtez-le à l'aide d'un chiffon. Les saletés plus tenaces s'enlèveront avec une brosse propre. Dernière étape: rincez avec de l'eau pour éliminer toute la crasse, en veillant à n'oublier aucune partie de la chaîne.

Maintenant que votre chaîne est bien propre, n'oubliez pas de l'entretenir comme il se doit. Utilisez pour ce faire un lubrifiant spécial moto - un produit d'entretien basique que tout motard devrait avoir chez soi. Attention: n'en mettez pas trop! Vous pourriez faire plus de mal que de bien. Une chaîne trop graissée se salit en effet plus vite, ce qui peut mener, dans le pire des cas, à une usure précoce.

Le nettoyage du carburateur: les précautions à prendre

Un carburateur encrassé peut être responsable de nombreux maux parmi lesquels, notamment, une baisse des performances de la moto, un démarrage plus difficile et un mauvais fonctionnement du moteur. Un bon nettoyage fera, dans ce cas, des miracles - dans la mesure, bien sûr, où le carburateur n'est pas endommagé.

Pour nettoyer le carburateur de votre moto, vous devez le démonter. Pour y accéder, il faut en principe ôter le réservoir, le siège et le cache latéral. Mais cela dépend du modèle de votre moto. Retirez ensuite le boîtier du filtre à air pour pouvoir démonter le carburateur. Repérez bien la façon dont le carburateur est monté et comment les différents tuyaux y sont raccordés: il faudra tout remonter à l'identique après le nettoyage! Notre conseil: prenez une photo du carburateur avant de le démonter ou alors annotez les tuyaux pour éviter de vous tromper lorsque vous remonterez le tout. En cas de doute, n'hésitez pas: faites appel à un professionnel et, avant de vous lancer, consultez toujours le manuel d'utilisation de votre moto.

Une fois le carburateur démonté, vous pouvez procéder à son nettoyage. Commencez par le décrasser à l'extérieur, ceci afin d'éviter que de la saleté ne parvienne à l'intérieur par la suite. Il existe dans le commerce des sprays nettoyants spécialement conçus à cet effet. Les saletés s'enlèveront avec un chiffon ou une brosse à dents souple.

Deux options s'offrent ensuite à vous: vous pouvez démonter toutes les pièces du carburateur à la fois (au risque de vous perdre ensuite dans les pièces) ou alors procéder pièce par pièce. Si vous n'êtes pas sûr de vous, confiez l'opération à un professionnel. Pour décrasser les gicleurs du carburateur, servez-vous du produit utilisé précédemment. Vaporisez-les généreusement puis séchez-les à l'air comprimé. Attention: n'utilisez jamais de brosses ou de fils métalliques; ceux-ci pourraient abîmer les gicleurs, qui sont en laiton. Vaporisez du produit sur tous les trous du carburateur puis enlevez les dépôts avec précaution.

A laisser au pro: le nettoyage du réservoir

Même les motos relativement récentes ne sont pas épargnées par la corrosion du réservoir, responsable des ratés du moteur. Seule solution: nettoyer le réservoir - une opération qu'il vaut mieux confier à un professionnel. Avant de vous rendre au garage, vous pouvez toutefois préparer le réservoir au nettoyage qu'il va subir:

  • Videz le réservoir puis retirez le robinet et le couvercle.
  • Rincez le réservoir avec de l'eau additionnée de liquide vaisselle (cette opération doit être effectuée dans un endroit prévu à cet effet).
  • Séchez le réservoir, par exemple avec un sèche-cheveux réglé sur la température la plus basse.

Pour le reste, adressez-vous à un pro: il décidera de la méthode de nettoyage la plus adéquate en fonction de l'ampleur des dégâts.

A effectuer de manière régulière: le nettoyage des jantes

Les jantes devraient être nettoyées environ deux fois par mois, surtout si vous roulez régulièrement ou que vous parcourez de longues distances. Elles sont en effet très vite encrassées. Leur nettoyage peut se faire à la main. Il vous faut simplement quelques chiffons et éponges en microfibre de qualité. N'utilisez pas de produits acides, qui attaquent les surfaces. De l'eau et du liquide vaisselle feront parfaitement l'affaire. Pour les jantes chromées, mieux vaut utiliser un nettoyant spécial chrome, et pour celles pourvues d'un revêtement ou bien vernies, il existe des cires spéciales. Après le nettoyage, séchez soigneusement les jantes à l'aide d'un chiffon en coton jusqu'à ce qu'elles brillent.

Nettoyer sa moto: les travaux de finition

Une fois le gros œuvre terminé, vous pouvez passer aux travaux de finition et nettoyer la carrosserie. C'est une opération qu'il faudrait effectuer au moins deux fois par an, une fois au printemps et une fois à l'automne. Le mieux étant, bien entendu, de nettoyer la carrosserie après chaque long trajet, pour éliminer la poussière et les insectes qui y restent collés. Un nettoyage régulier permet, par ailleurs, de garder votre moto en bon état et d'éviter une usure prématurée. Garez votre moto à un endroit ombragé (il existe des emplacements dédiés dans certaines stations de lavage). Vous trouverez presque tout le matériel qu'il vous faut dans votre Coop Brico+Loisirs. Procédez comme suit:

  • Enlevez le plus gros de la saleté avec de l'eau claire. Vous pouvez utiliser pour ce faire un nettoyeur haute pression réglé sur le jet le moins fort.
  • Savonnez la carrosserie en utilisant un nettoyant spécial non acide et une éponge douce puis laissez agir brièvement.
  • Essuyez ensuite la moto avec une peau de chamois.
  • Appliquez de la cire avec un chiffon doux et polissez avec soin.

Votre désinscription a bien été prise en compte.