L'équipement du parfait motard

Protégé de la tête aux pieds

Bien se protéger lorsqu'on conduit une moto est vital.

Sécurité à moto: bien équipé, bien protégé!

Porter une tenue adaptée est primordial lorsqu'on conduit une moto: celle-ci vous protégera en cas de chute ou de collision et renforcera votre visibilité auprès des autres usagers de la route. Que ce soit pour les longs trajets, le cross ou la conduite sur piste, vous ne devriez jamais rouler sans vous protéger de la tête aux pieds. Nous vous présentons ici l'équipement indispensable du motard ainsi que les principaux critères de choix.

Sommaire

Une tenue adaptée, conçue pour vous protéger

Les motards sont plus vulnérables que les automobilistes sur la route. Ils n'ont ni carrosserie ni airbags qui les protègent en cas de collision. Le pilote d'une moto ne peut compter que sur sa tenue: elle est son seul rempart contre les blessures telles que l'abrasion.

En Suisse, le port du casque est obligatoire. Dans certains cantons, les candidats au permis sont, par ailleurs, tenus de porter pendant l'examen des gants, un pantalon et un blouson, le tout complété par des protections adéquates. Le port d'un équipement complet, qui protège le motard de la tête aux pieds, devrait toutefois être systématique. C'est le meilleur gage de sécurité pour vous et pour votre passager! Une telle tenue fait partie des essentiels de la panoplie du motard.

Les vêtements de moto doivent être sûrs, fonctionnels et confortables. L'aspect esthétique ne doit jamais être la priorité! Privilégiez les couleurs claires et voyantes. Ou, encore mieux, optez pour une tenue comportant des bandes réfléchissantes ou enfilez un gilet de sécurité par-dessus votre blouson.

Les vêtements doivent être dotés d'une coupe ajustée qui, en plus d'être confortable, surtout lors des longs trajets, vous offrira aussi une meilleure protection. Veillez à ce qu'ils soient près du corps quand vous êtes en position assise, de façon à ce que les zones les plus exposées soient protégées au mieux. Moins il y a de coutures, mieux c'est. Les coutures sont en effet un point faible en cas de chute, car elles risquent de lâcher. Sans compter qu'elles créent des points de pression inconfortables.

Les vêtements se choisissent bien entendu aussi en fonction de votre pratique et de votre style de conduite. Parfaite pour les trajets courts, la combinaison une pièce s'ajuste précisément au corps. Si vous parcourez des distances plus longues, veillez à ce qu'elle soit suffisamment respirante et résistante aux intempéries. La combinaison deux pièces présente l'avantage de pouvoir plus facilement être enlevée. Le blouson doit pouvoir être solidement assemblé au pantalon. Les adeptes de moto cross ou de moto tout-terrain opteront pour des vêtements correctement renforcés au niveau des articulations et pour des protections incassables.

Vêtements moto: cuir ou textile?

Difficile de trancher, chacune des matières présentant des avantages et des inconvénients. Si le cuir offre une excellente protection, le textile est imbattable pour ce qui est du confort. Mais il faut savoir que les propriétés des matières s'améliorent constamment. Les dernières innovations techniques ont ainsi permis de développer des membranes spéciales pour le cuir et d'optimiser sensiblement la performance des textiles. Soyez très attentif à la qualité de vos vêtements de moto. Vous pouvez vous fier au label "GS Geprüfte Sicherheit": c'est un gage de qualité.

Le cuir résiste bien mieux à l'abrasion et absorbe mieux les chocs que le textile. Il se distingue par son effet "seconde peau", qui fait que les protections restent bien en place. Les points importants à vérifier à l'achat sont la présence de renforts aux endroits stratégiques et l'épaisseur du cuir, qui doit être supérieure à 1,2 millimètre. Une épaisseur inférieure ne garantit en général pas une protection suffisante. Le gros inconvénient du cuir est qu'il offre un rempart moins efficace aux aléas climatiques. En effet, il absorbe l'eau: votre blouson et votre pantalon deviendront donc froids, humides et collants sur la peau après une averse. Par ailleurs, le cuir s'adapte rapidement à la température extérieure. Vous aurez donc vite soit trop chaud soit trop froid sur votre moto, sauf si votre cuir est pourvu d'une membrane spéciale déperlante et thermorégulatrice et d'inserts en stretch.

Plus confortables, les vêtements en textile se distinguent par leurs propriétés respirantes et leur poids léger. Il existe aussi des modèles étanches. Autre avantage: vous pouvez les enfiler par-dessus vos vêtements "normaux".

Indispensables: les protections complémentaires

Constituées d'une couche externe rigide et d'un rembourrage interne, les protections sont conçues pour protéger les zones les plus exposées du corps. Les rembourrages en mousse souple sont particulièrement efficaces pour réduire l'impact du choc. Souvent intégrées aux vêtements, ces protections peuvent aussi être achetées séparément. Les parties du corps les plus vulnérables sont:

  • Le dos
  • Les épaules
  • Les coudes
  • Les fesses
  • Le bassin
  • Les genoux
  • Les chevilles

Veillez à placer vos protections comme il faut et privilégiez les modèles homologués. Les plus fiables sont celles qui sont conformes à la norme CE 1621-2.

Jamais sans votre casque!

Le casque a pour rôle de protéger la tête, et son écran intégré, de contribuer à une bonne visibilité. Le port du casque est obligatoire en Suisse. Ne sont autorisés pour la pratique de la moto que ceux qui sont conformes à la norme ECE 22. Cette disposition s'applique aussi bien au pilote qu'au passager.

Le casque doit impérativement être à la bonne taille. Il ne doit pas bouger même lorsqu'on secoue fort la tête. Pour un maintien optimal, il faut pouvoir passer un doigt - mais pas plus! - entre la jugulaire et le menton. Le confort d'utilisation de votre casque sera amélioré par une bonne insonorisation et un système de ventilation efficace. A noter que vous pouvez compléter votre casque par une protection cervicale pour protéger la zone de la nuque contre les fractures. 

Le blouson et le gilet de sécurité

Le rôle du blouson, qu'il fasse partie d'une combinaison intégrale ou d'un ensemble deux pièces, est de créer une enveloppe protectrice résistante à l'abrasion et capable d'absorber les chocs. Il est important de s'équiper, en parallèle, de protections adéquates pour protéger la colonne vertébrale, les épaules et les coudes. A relever l'existence de dorsales avec airbag, qui sont particulièrement efficaces.

Les manches du blouson doivent être suffisamment longues et facilement réglables. Si vous conduisez une moto sportive et que vous êtes donc amené à adopter une position plus penchée vers l'avant, vous avez tout intérêt à opter pour un blouson à col réglable.

Un blouson doté de bandes réfléchissantes ou bien un gilet de sécurité vous permettront d'être bien vu par les autres usagers de la route même quand il y a beaucoup de trafic ou que la visibilité est mauvaise. 

Les gants

Les gants de moto vous permettront de garder le contrôle de la moto par tous les temps. Ils constituent aussi une protection efficace des mains en cas de chute, le premier réflexe étant de mettre celles-ci en avant pour se protéger. Mais ils ne sont efficaces que s'ils couvrent entièrement la main et qu'ils sont correctement renforcés au niveau des doigts, du poignet et des paumes.

Il existe des modèles plus fins pour l'été et des modèles plus épais pour l'hiver. Veillez à ce qu'ils soient antidérapants et parfaitement ajustés à votre main, tout en vous offrant une liberté de mouvement suffisante pour actionner les différentes commandes de votre moto.

Le pantalon

Si vous comptez acheter une combinaison deux pièces, veillez à ce que le pantalon s'assemble solidement au blouson, sans former de plis gênants. Complétez votre tenue par des protections au niveau du bassin, des fesses, des genoux et des chevilles.

Un pantalon de moto doit être bien ajusté et confortable. Essayez-le en position de conduite!

Les bottes

Les pieds, et surtout les chevilles, sont particulièrement exposés et les fractures sont longues à guérir. Protégez-les en portant des bottes renforcées par des coques au niveau de l'articulation, des orteils et du talon pour réduire le risque de fractures. Les bottes devraient couvrir l'articulation et, dans l'idéal, protéger aussi le tibia. Privilégiez celles pourvues de sangles de fermeture avec velcro et de semelles à relief antidérapant qui offrent une bonne adhérence sur les repose-pieds.

Votre désinscription a bien été prise en compte.