Bien nourrir les oiseaux

Aliments adaptés

Nourrissez les oiseaux de manière adaptée toute l'année.

Bien nourrir les oiseaux au fil des saisons

Couvées au printemps, élevage des oisillons l'été, hivers rigoureux... les saisons qui se succèdent ne sont pas de tout repos pour les oiseaux sauvages! Qui plus est, l'agriculture et l'urbanisation détruisent de plus en plus leurs ressources alimentaires naturelles. Même en été, les oiseaux ont du mal à reconstituer leurs réserves d'énergie. En les nourrissant tout au long de l'année, vous leur faciliterez la tâche! Sans compter que les mangeoires à oiseaux offrent un joli spectacle au jardin ou sur le balcon.

Sommaire

Pourquoi nourrir les oiseaux toute l'année?

Les oiseaux sauvages endémiques ont de plus en plus de difficulté à trouver de la nourriture. L'agriculture intensive évince les plantes sauvages, les pesticides déciment les populations d'insectes et l'urbanisation croissante fait disparaître peu à peu les espaces verts. Par conséquent, la nourriture se raréfie et les peuplements d'oiseaux diminuent dans nos régions. Les oiseaux sauvages nidifient et se reproduisent de moins en moins. Les ornithologues conseillent de nourrir les oiseaux, et ce, toute l'année. Si l'apport de nourriture est bien mené, il complètera la recherche naturelle d'aliments. Nourrir les oiseaux n'est pas utile qu'en hiver: à la belle saison, le nourrissage vient en aide aux oiseaux sauvages qui ne trouvent pas de nourriture et qui doivent refaire le plein d'énergie pour la couvaison et l'élevage, des périodes fatigantes pour eux. Il a notamment un effet positif sur la ponte et augmente les chances de survie de la nichée.

Le nourrissage des oiseaux doit assurer un apport suffisant en nourriture et obéir au cycle des saisons. Les propriétaires d'un jardin et d'un balcon ont droit à un joyeux spectacle quand les oiseaux se rassemblent autour des mangeoires. Qu'il est plaisant de les regarder grignoter des boules de graisse ou picorer des graines! En règle générale, vous aurez surtout la visite de merles et de mésanges. Cependant, si vous proposez différents types d'aliments sur une période prolongée, des espèces plus rares, tels les rouges-gorges et les roitelets, se montreront moins farouches.

Conseils pour nourrir les oiseaux

Voici quelques règles à respecter pour proposer une nourriture qui respecte les espèces et qui complète adéquatement l'offre naturelle:

  • Trouvez un emplacement approprié pour installer les aliments.
  • Utilisez uniquement de la nourriture spéciale oiseaux sauvages et prenez celle qui correspond à la saison. Proposez des aliments variés afin d'aider également les espèces plus rares.
  • Assurez une continuité. Si vous les nourrissez régulièrement, les petits visiteurs reviendront. A l'automne en particulier, n'interrompez pas le nourrissage des oiseaux. En effet, il ne faut pas que les oiseaux commencent à chercher de nouvelles sources de nourriture quand les températures baissent fortement.
  • Attention à la propreté. Les fientes d'oiseau peuvent souiller la nourriture. En cas de températures élevées et de forte humidité, la nourriture non consommée risque de s'avarier.

Types d'aliments: nourrir les oiseaux toute l'année

Faites en sorte de nourrir différentes espèces. Vous attirerez ainsi davantage d'oiseaux et ne défavoriserez aucune espèce. Certains sont granivores, d'autres insectivores. Le bec menu des merles, des grives litornes et des rouges-gorges par exemple n'est pas capable de croquer les gros grains ni les fruits à coque. Le pinson du Nord est quant à lui très friand de graines qu'il adore picorer par terre, tandis que toutes les mésanges préfèrent les boules de graisse.

Utilisez uniquement des aliments spéciaux et respectez les indications figurant sur l'emballage. Seuls les aliments spéciaux sont exempts de grains salés ou grillés et enrichis de minéraux et de vitamines précieuses. Sachez par ailleurs qu'une nourriture inadaptée nuit aux animaux. Pour bien nourrir les oiseaux, vous pouvez leur proposer les aliments suivants:

Pâtées: le merle, l'étourneau, le rouge-gorge et la sittelle ne sont qu'un exemple parmi tant d'autres d'espèces qui ne se nourrissent que d'aliments mous. Les pâtées sont généralement constituées d'un mélange de suif, de son de froment et de graines plus petites ou concassées. Elles peuvent aussi contenir des baies et des flocons d'avoine. Elles conviennent tout au long de l'année.

Aliments gras: en hiver, offrez aux oiseaux des aliments très riches en graisses qui leur donneront beaucoup d'énergie. C'est exactement ce dont ils ont besoin par temps froid, quand la nourriture est difficile à trouver. Un mélange de graisse et de graines attirera avant tout les insectivores et les omnivores tels que les mésanges bleues et charbonnières. Optez pour des boules ou des anneaux de graisse. Vous pouvez également choisir des aliments à répandre.

Graines: les becs courts et puissants des granivores tels que le pinson, le bouvreuil et le moineau préfèrent les mélanges à base de graines de tournesol, de millet, de pavot, de chanvre et de lin. En plus des graines, vous pouvez aussi leur proposer des cacahuètes, des noisettes et des noix. Riches en graisses, les fruits à coque sont idéals en hiver. Les graines sont généralement disponibles sous forme de mélanges à répandre, car les pinsons et les roitelets préfèrent les picorer au sol. Outre ce type de mélange, il existe également des aliments enrichis en graisses et en flocons d'avoine qui présente un taux élevé de grains. C'est le cas des boules de graisse, privilégiées par les oiseaux omnivores.

Nourrir les oiseaux toute l'année: de l'importance d'un système adapté

Si les pics aiment escalader les troncs d'arbre, les mésanges préfèrent les aliments suspendus et les pinsons picorent quant à eux les graines directement au sol. La manière de proposer les aliments joue donc un rôle essentiel. Les systèmes suivants sont adaptés au nourrissage des oiseaux:

Mangeoires: du haut d'une mangeoire, les oiseaux sont à l'abri des chats, gardent un œil sur les alentours, et peuvent picorer en toute tranquillité. Les aliments sont par ailleurs à l'abri de l'humidité et du gel. Cependant, il faut la nettoyer régulièrement, car le sol se couvre rapidement de fientes. D'où l'importance de n'y mettre que de petites quantités de nourriture. Les mangeoires sont indispensables dans la panoplie d'articles pour oiseaux.

Silos: ces distributeurs de nourriture en forme d'entonnoir à poser ou à suspendre protègent les aliments des intempéries. Une petite ouverture permet aux oiseaux d'accéder à la nourriture. Ces systèmes ne distribuent que la quantité requise. Ceci pour éviter, d'une part, que les aliments ne se salissent et, d'autre part, que les écureuils ne viennent voler leur nourriture aux oiseaux. Les distributeurs en métal sont tout particulièrement adaptés pour les fruits à coque.

Systèmes à suspendre pour mésanges: les petits oiseaux chanteurs aiment les aliments suspendus. Les mangeoires à boules de graisse permettent de suspendre plusieurs boules à la fois. Ces boules sont entourées d'un filet qu'il vous faudra contrôler régulièrement. Pensez également à ôter les filets vides pour éviter que les oiseaux ne se prennent dedans. Un support ou un anneau de graisse permettent de limiter encore les risques.

Trouver le bon emplacement

Le choix du bon emplacement est essentiel. Assurément, un emplacement bien en vue permettra de mieux observer les oiseaux. Par contre, les individus farouches ne s'approcheront pas. Notre check-list vous aidera à trouver l'emplacement idéal:

Les oiseaux sauvages n'aiment pas le tumulte à proximité des salons de jardin et des rues. Ils ne s'approcheront pas non plus s'ils voient des gens derrière de grandes baies vitrées.

Un emplacement surélevé offre aux oiseaux une bonne vue sur leurs ennemis naturels. Les chats notamment représentent un grand danger.

Les oiseaux sauvages se sentent en sécurité s'ils disposent d'endroits pour se cacher à proximité, tels que des buissons et des arbres.

Peut-être avez-vous la possibilité d'installer plusieurs mangeoires? Cela favorisera la diversité des espèces et évitera aux oiseaux de se disputer la nourriture.

Nourrir les oiseaux en hiver

Nourrir les oiseaux en hiver leur évite entre autres de mourir de froid. Quand le sol est gelé et le paysage recouvert de neige, il devient très difficile de trouver de la nourriture. Les oiseaux ont très peu de temps pour trouver quelque chose de nourrissant: leurs réserves d'énergie sont vite épuisées et ils ne peuvent maintenir leur température corporelle. Les aliments gras sont idéals pour leur fournir l'énergie requise lors des journées particulièrement glaciales. Les pâtées riches en graisses apportent un bon complément aux insectivores, tandis que les mélanges de graines enrichis au suif et contenant des fruits à coque ravigotent les pinsons et les moineaux. Pressez légèrement les boules de graisse et les aliments en barres afin qu'ils ne soient pas trop durs en cas de gel. Si vous nourrissez les oiseaux l'hiver, réapprovisionnez régulièrement la mangeoire.

Nourrir les oiseaux de jardin au printemps

Au printemps aussi, la nourriture est rare. La végétation est encore peu abondante et tous les aliments ont été épuisés en hiver. Les oiseaux migrateurs reviennent de leur long voyage, et les oiseaux nicheurs se préparent à couver. Le marquage du territoire, la parade nuptiale et la nidification coûtent beaucoup d'énergie. Ainsi, pendant la couvaison, les oiseaux en dépensent plus que lorsqu'ils recherchent de la nourriture. Quand les oisillons sont sortis de l'œuf, il y a beaucoup de becs à nourrir et il faut aussi subvenir à ses propres besoins. Les aliments riches en protéines à base d'insectes et les fruits à coque sont donc particulièrement indiqués en cette saison.

Nourrir les oiseaux l'été

Même quand l'été bat son plein et que la nature est en pleine floraison, l'agriculture repousse les plantes sauvages dont se nourrissent les granivores, et décime les insectes. Il est donc également utile de donner de la nourriture aux oiseaux en été. En les nourrissant toute l'année, vous fidéliserez les oiseaux à votre jardin. En été, l'élevage des oisillons est fatigant pour les parents. Les petits ne sont pas encore prêts à subvenir eux-mêmes à leurs besoins. Dès qu'ils savent voler, ils se parent de nouvelles plumes, ce qui réclame énormément d'énergie. Vous pouvez compléter l'offre naturelle en leur proposant un peu de nourriture. Si vous donnez à manger aux oiseaux, contrôlez régulièrement la nourriture en été, car elle risque de s'abîmer sous l'effet des températures élevées et de l'humidité.

Nourrir les oiseaux à l'automne

Quand les jours raccourcissent et que le mercure baisse, les oiseaux ont moins de temps pour chercher à manger. Dans le même temps, l'offre diminue. Les oiseaux migrateurs s'envolent pour des destinations lointaines tandis que les oiseaux indigènes doivent faire des réserves de graisse pour l'hiver. Si vous donnez à manger aux oiseaux maintenant, les espèces qui hivernent s'habitueront aux mangeoires. Elles n'auront pas besoin de chercher longtemps quand le gel et la neige s'installeront.

Articles pour animaux

Découvrez les articles pour animaux de Coop Brico+Loisirs! De super produits de grandes marques pour les chiens, chats, oiseaux et autres animaux vous attendent!

Voir les articles

Votre désinscription a bien été prise en compte.