Guide vélo

Bien entretenir son vélo
Ce qu'il faut savoir

Que vous utilisiez votre vélo pour faire vos courses, aller au travail, partir en balade ou faire du sport, vous devez le nettoyer, l'entretenir et aussi le réparer régulièrement pour qu'il vous accompagne longtemps. Ce guide vélo vous donne sept précieux conseils qui vous permettront de prendre soin de votre vélo vous-même. Redonnez un nouvel éclat à votre vélo!

Sommaire

Sept précieux conseils sur le vélo

1. Nettoyer correctement son vélo

Il est recommandé de nettoyer en profondeur et d'entretenir son vélo après chaque long trajet et au minimum une fois par mois. Entre deux nettoyages approfondis, passez simplement un chiffon humide sur le guidon et le cadre. Pour offrir à votre vélo un nettoyage plus complet, utilisez le tuyau d'arrosage ou un appareil spécialement conçu à cet effet. L'usage du nettoyeur haute pression est déconseillé: trop puissant, son jet éliminerait le lubrifiant de la chaîne et du dérailleur.

A l'aide d'un nettoyant vélo et d'un chiffon ou d'une brosse douce, vous pourrez enlever les saletés les plus tenaces et atteindre les endroits difficiles d'accès comme les moyeux, les rayons et les jantes, qu'il faut eux aussi toujours bien nettoyer.

N'oubliez pas de nettoyer aussi la chaîne et de la lubrifier. Pour qu'elle reste en bon état, graissez-la régulièrement avec un lubrifiant adapté. Cela vaut aussi pour les plateaux et les dérailleurs. Ces lubrifiants sont vendus dans des flacons doseurs très pratiques.

2. Bien utiliser les vitesses

Si votre vélo est équipé d'une transmission avec dérailleur, le nombre de vitesses dépend du nombre de plateaux et du nombre de pignons. Les pignons sont de petites couronnes dentées qui transmettent au moyeu l'énergie exercée sur les pédales (et celle fournie par l'assistance au pédalage, si le vélo en est équipé), ce qui permet d'entraîner la roue arrière. Pour connaître le nombre de vitesses de votre vélo, il vous suffit de multiplier le nombre de pignons par le nombre de plateaux. A noter toutefois que vous ne pouvez pas combiner tous les pignons à tous les plateaux. Autrement dit, sur le nombre total de vitesses disponibles, une partie seulement est utile, mais cela est largement suffisamment.

Evitez de «croiser» la chaîne,  c'est-à-dire d'associer p. ex. grand plateau et grand pignon. Une chaîne croisée s'use plus vite et cause un bruit désagréable de frottement.

3. Bien entretenir le dérailleur

Les vitesses de votre vélo sont de plus en plus difficiles à passer? Ce problème est souvent dû à des dépôts de saletés ou de poussière. Une transmission par dérailleur est un mécanisme complexe qui, du fait de sa position sur la roue arrière, près du sol, est particulièrement exposé aux saletés. Pour éviter que le passage de vitesse devienne difficile, il faut régulièrement nettoyer et lubrifier dérailleur et câbles de dérailleur et veiller à ce que ces câbles soient toujours en bon état.

A noter qu'un dérailleur intégré au moyeu demande nettement moins d'entretien: il vous suffit de vérifier l'état du câble et de mettre une goutte d'huile de temps en temps, surtout en hiver, quand il fait froid et humide. Comme pour l'entretien du vélo de façon générale, la régularité prime sur la quantité.

4. Vérifier régulièrement la pression des pneus

Pour que votre vélo roule sans problème, ses pneus doivent être gonflés à la bonne pression. Si elle trop élevée, l'adhérence des pneus au sol sera insuffisante. Si elle est trop basse, vos pneus pourraient se fissurer: vous risquez alors la crevaison. Notre conseil: vérifiez la pression des pneus de votre vélo avant la première sortie puis au moins une fois par mois et ajustez-la, si nécessaire. La plage des pressions autorisées est indiquée sur le flanc du pneu. Si vous constatez des fissures, le pneu devra être remplacé. Autre cause pouvant expliquer la formation de fissures: une dynamo bouteille exerçant une pression trop forte sur le pneu.

5. Contrôler freins et éclairage

Pour rouler en toute sécurité, il vous faut non seulement de bons freins, mais aussi un bon éclairage, surtout si vous roulez la nuit. Vérifiez avant chaque sortie si les freins fonctionnent correctement et si vous pouvez les actionner facilement. Pour des performances de freinage optimales, nettoyez les jantes dès qu'elles sont sales et remplacez les patins de freins usés. Lorsque vous freinez, vous devez ressentir un ralentissement dès le 1er tiers de la course du levier de frein. Si ce n'est pas le cas, faites réviser les freins par un spécialiste.

Si votre vélo est équipé d'une dynamo bouteille, veillez à ce que celle-ci soit correctement installée: elle ne doit pas exercer une pression trop forte sur le pneu. Si votre éclairage fonctionne avec une batterie, pensez à la recharger avant de partir. Si votre vélo est doté d'une dynamo moyeu, contrôlez les câbles au niveau de la dynamo ainsi qu'au niveau des feux avant et arrière: ils ne doivent toucher ni les pneus ni les jantes. Si l'éclairage ne fonctionne pas, outre des ampoules défectueuses, l'une des causes possibles est un faux contact. Dans ce cas, recherchez d'éventuels câbles défectueux. Réglez l'inclinaison du feu avant de façon à ne pas éblouir les usagers de la route venant en sens inverse. Bon à savoir: le point le plus clair doit toucher le sol à 4-5 mètres devant la roue avant du vélo. Contrôlez également les catadioptres: votre vélo doit en être équipé à l'avant, à l'arrière, au niveau des pédales et des roues.

6. Rouler bien équipé

Equipez-vous comme il se doit lorsque vous partez à vélo. En plus des équipements de sécurité de base, il existe des accessoires principalement conçus pour améliorer votre confort. Pour être bien protégé en cas de chute, vous devez dans tous les cas porter un casque correctement ajusté. Chez les enfants, il convient de vérifier régulièrement que le casque est toujours à la bonne taille et qu'il tient bien en place. Si le casque n'est plus adapté, il faut procéder au réglage des lanières et de la circonférence. Si cela ne suffit pas, il est temps de changer de casque.

Optez de préférence pour des vêtements clairs et réfléchissants ou alors ajoutez des accessoires réfléchissants sur vos vêtements. S'il fait nuit, pensez aussi à l'éclairage.

Pour bien profiter de vos sorties sportives, portez des gants ainsi que des lunettes et des vêtements de sport. Si vous aimez les sensations fortes, par exemple à VTT, sachez qu'il existe aussi des gilets de protection pour protéger le haut du corps. Portez également de bonnes chaussures avec des semelles à profil marqué pour ne pas glisser des pédales. Les lacets trop lâches ou trop longs sont dangereux: ils risquent de s'enrouler autour de l'axe de la pédale sans que vous ne le remarquiez. Vous ne pourriez alors plus poser le pied à terre. Attention également avec les jupes longues et les pantalons larges, qui pourraient être happés par la chaîne.

Autre accessoire pratique aussi bien pour le sport que pour les balades: le support pour la gourde

7. Faire soi-même les petites réparations

Votre vélo est cassé? Il n'est pas forcément nécessaire de l'emmener chez un réparateur, vous pouvez aussi le réparer vous-même. Changer une chambre à air, faire une retouche de peinture, remplacer les patins des freins et remettre en place une chaîne qui a déraillé sont autant de réparations qu'on peut facilement faire soi-même. Le mieux est d'avoir toujours un petit kit de réparation chez soi (et d'emmener celui-ci avec vous lors de vos sorties!). Si votre vélo est équipé de freins à disque, de type hydraulique notamment, confiez-le à un professionnel. Toutes ces réparations peuvent, bien entendu, aussi être effectuées dans votre Coop Brico+Loisirs: notre service de réparation et d'entretien des vélos se tient à votre entière disposition!

Service vélos

Coop Brico+Loisirs propose un service d'entretien et de réparations en tous genres pour votre vélo, même électrique, et remet votre bicyclette à neuf pour la nouvelle saison.

Profiter de ce service

Autres guides «vélos»

Votre désinscription a bien été prise en compte.