La peinture pour les bricoleurs

Repeindre son intérieur

Nos conseils pour redonner un coup
de neuf à votre intérieur.

La peinture pour les bricoleurs – accessoires, produits et techniques

Tôt ou tard, toutes les peintures intérieures ont besoin d'être rafraîchies, que ce soit à l'occasion d'un déménagement ou simplement parce que l'envie nous prend de changer la couleur du salon ou de la chambre. Naturellement, les travaux ne se font pas tout seuls, mais il suffit d'un minimum de préparation et d'un bon matériel pour accomplir cette tâche plus vite qu'on ne l'aurait imaginer. Découvrez ici quels ustensiles et accessoires sont nécessaires pour vos travaux de peinture, quels critères doivent guider votre choix de coloris et quelles techniques permettent d'obtenir des effets particuliers.

Sommaire

Quels sont les accessoires du peintre amateur?

Vous devez rénover votre logement avant de déménager ou vous avez simplement envie d'en changer l'atmosphère? Rassurez-vous: repeindre des murs est une tâche qui ne requiert aucune aptitude particulière. Un bon équipement suffit pour repeindre son intérieur facilement, rapidement et avec plaisir. Lorsque la décision est prise, la première étape consiste tout naturellement à se rendre dans un magasin de bricolage. Au rayon Peinture, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour redonner de l'éclat à votre logement. Parce que les novices ont tendance à rester perplexes devant l'immensité du choix, nous avons répertorié et décrit ci-après les principaux ustensiles du peintre amateur:

  • Ruban adhésif: les encadrements de porte et de fenêtre, de même que les plinthes et les prises de courant, doivent être protégés contre les projections de peinture à l'aide d'un ruban adhésif. Le ruban permet également de délimiter sur le mur une surface que l'on souhaite peindre dans une autre couleur. Pour les travaux de peinture, le ruban le mieux indiqué est le ruban de masquage (crêpe ou crêpé), qui ne laisse pas traverser la peinture et se retire sans laisser de résidu ni arracher le papier peint ou la couche de peinture existante.
  • Film de masquage: lorsque vous peignez un mur, et plus encore un plafond, les projections de peinture sont inévitables. Pour vous éviter une longue séance de nettoyage, vous avez tout intérêt à protéger le sol et les radiateurs. Pour cela, utilisez de préférence un film de masquage ou une bâche de protection, dont il existe différentes tailles (exprimées en mètres carrés). Les fenêtres peuvent être protégées facilement à l'aide de vieux journaux maintenus par un ruban de masquage.
  • Pinceau: pour la peinture de précision dans les angles, sur les bords et autour des zones délimitées par un ruban, il est recommandé d'utiliser un pinceau plat. Sa forme permet d'appliquer la peinture avec précision et d'obtenir des bords bien nets.
  • Rouleau: pour couvrir une grande surface murale, vous avez besoin d'une monture pour rouleaux, sur laquelle vous pouvez fixer différents types de manchons. Les manchons les mieux adaptés aux peintures murales sont les manchons en peluche, car ils absorbent beaucoup de peinture et la répartissent uniformément. Ils ont également l'avantage d'empêcher l'apparition de raccords visibles entre les différents passages du rouleau.
  • Fond dur: si vous prévoyez de peindre par-dessus un crépi ou un papier peint à relief, n'oubliez pas de préparer le mur en appliquant un fond dur ou un autre type de sous-couche conçu pour l'intérieur. Ce fond incolore empêche la peinture de pénétrer différemment dans le mur selon l'endroit où elle est appliquée, ce qui aurait pour effet de créer des taches.

Quelle peinture appliquer?

Maintenant que vous avez tout le matériel nécessaire, le plus important reste à faire: choisir votre peinture murale. Pour les espaces intérieurs, on utilise classiquement une peinture dispersion, qui présente de multiples avantages: elle dégage une odeur relativement neutre, possède un bon pouvoir couvrant, sèche rapidement et de manière uniforme et peut être associée à toutes sortes de colorants pour obtenir la teinte désirée. Laissez-vous le temps de choisir le coloris idéal et de réfléchir à l'effet qu'il produira chez vous. Sinon, vous risquez de constater un peu tard que le vert intense sélectionné sur le nuancier était certes très joli, mais qu'il domine entièrement la pièce.

Il existe plusieurs critères facilitant le choix du coloris:

  • Plus une pièce est petite, plus la peinture murale doit être claire. Les murs beige ou pastel donnent une plus grande impression d'espace.
  • Les pièces au plafond clair semblent plus aérées et plus spacieuses.
  • Les teintes sombres et soutenues sont idéales pour donner du caractère à votre intérieur. Vous devez toutefois les utiliser avec parcimonie, par exemple sur un seul mur de la pièce ou pour servir de fond coloré ou de bordure à un motif que vous souhaitez mettre en valeur.
  • Les couleurs chaudes telles que l'orange, le jaune et le rouge créent une atmosphère agréable et confortable; les couleurs froides comme le turquoise et le bleu ont un effet apaisant.

Si vous souhaitez créer une teinte personnalisée mais ne vous sentez pas le courage de mélanger vous-même la peinture et les colorants, vous pouvez recourir à un service de nuançage. Ainsi, vous obtiendrez à coup sûr la nuance désirée, et son code couleur vous permettra de faire préparer exactement la même peinture dans quelques années pour d'éventuels travaux de retouche.

Quelle technique pour quel résultat?

Maintenant que les préparatifs sont terminés, reste à savoir de quelle façon vous allez appliquer la peinture sur les murs. Car il existe différentes techniques d'application selon que vous souhaitez obtenir des murs uniformes ou bien créer des effets particuliers. Pour une application uniforme sur une grande surface murale, commencez par peindre dans le sens de la hauteur, puis dans le sens de la largeur et de nouveau dans le sens de la hauteur. Vous éviterez ainsi l'apparition de bords inélégants et de raccords visibles.

Pour créer un effet visuel, vous pouvez utiliser la technique de l'éponge par exemple: appliquez de la peinture sur une simple éponge de ménage, puis créez le motif de votre choix en tamponnant l'éponge sur le mur, en faisant des mouvements circulaires ou en utilisant l'éponge comme un pinceau.

Une autre technique consiste à appliquer de la lasure ou du crépi à l'aide d'une spatule: commencez par peindre le mur au rouleau, puis appliquez à la spatule une teinte plus sombre, voire une couleur complémentaire. En appuyant plus ou moins fort sur la spatule, vous créez des creux et des reliefs qui produisent au final des effets intéressants.

Plus d'astuces

Votre désinscription a bien été prise en compte.